MAI

Voici nos activités pour MAI 2023.

Merci, à tous ceux qui le peuvent, se sentent concernés et ne l’ont pas encore fait, de penser à régler votre cotisation 2023 (20€ ; si vous réglez par virement, merci de préciser « cotisation » et de nous adresser le Le bulletin d’adhésion ( ICI )

Pour les inscriptions : de préférence par courriel  ou tél. de l’Association

Les activités de Marie-Dominique BRUNO TARDIF

Pour vous accompagner dans votre évolution personnelle de différentes manières (et notamment sous forme de développement personnel et spirituel). Vous retrouverez le détail de ces accompagnements individuels ou en groupe dans la rubrique                         Les activités de Marie-Dominique BRUNO

Les séances individuelles sur rendez-vous
Proposées uniquement aux adhérents, seront de préférence axées autour de la psychanalyse symbolique (analyse de rêves, méditations et travail vibratoire avec l’arbre des sephiroth) : à travers les synchronicités de l’existence, la restructuration de notre histoire de vie ou des analyses de rêves, trouver notre voie expérimentale pour « renaître » ou naître pleinement à soi-même.                                              11 € par 1⁄2 heure

En groupe : Plusieurs ateliers sont proposés sur le site (Activités de MD BRUNO) : N’hésitez pas à nous dire ce qui vous intéresse et vos disponibilités. Je ne proposerai des dates qu’en fonction du nombre de participants et une confirmation vous sera donc adressée.

Le dernier atelier, ci-dessous, vient de se terminer et pourrait être remis en place s’il y a des demandes, comme tous les autres ateliers proposés sur le site

Lettres hébraïques, lames du Tarot et arbre des séphiroth
(Selon l’enseignement de Pierre Trigano)
Comment intégrer l’enseignement symbolique des lettres hébraïques, des lames du Tarot de Marseille, et les 32 voies de la sagesse de l’arbre des sephiroth pour s’ouvrir spirituellement et approfondir nos méditations et
notre positionnement dans l’évolution de l’humanité.

 

Les activités de Lionel TARDIF

Vous retrouverez des analyses plus approfondies dans la rubrique « Nos activités » puis Les activités de Lionel TARDIF (conférences, films, analyses de films, cours sur le langage du cinéma)

LES CONFÉRENCES


elles pourront être organisées en fonction des demandes


LA FORMATION DU LANGAGE DU CINÉMA ET SES MAÎTRES

Série de cours de deux heures chacun illustrés par des extraits de films
L’image nous envahit dans notre monde actuel de toute part. Il est urgent de savoir la décrypter, pour ne pas être manipulé par elle. La force de son impact est immense à la télévision, sur internet et au cinéma.
Avec cet enseignement, vous apprendrez à la lire, à la décoder et ainsi à conserver votre libre arbitre devant elle. Vous saurez aussi et avant tout, apprécier les merveilles qu’elle peut nous offrir. Ne l’oublions pas, tout part du cinéma, donc d’un film, d’une histoire.
Ces cours montrent comment le cinéma a inventé sa grammaire, comment les cinéastes ont façonné au fil du temps le langage de cet Art nouveau étape par étape. Chaque cours peut être suivi indépendamment des autres,
cependant, l’ensemble du cycle vous permettra de comprendre pleinement le langage de ce 7 ème art

Prix : l’adhésion annuelle (20€) et pour un cours : 20 €
Pour un engagement sur cinq cours : 90 € en un ou plusieurs chèques
Pour un engagement sur dix cours 150 € en un ou plusieurs chèques (de septembre à juin)

Cours passionnants où sont associés, sur deux heures et demie environ, des extraits de films aux explications des différentes écoles du cinéma. Bienvenue aux anciens qui souhaitent continuer. De nouvelles personnes peuvent bien sûr intégrer, à tout moment : .
Voici comment Lionel introduit les cours de cette année : Bonjour à toutes et à tous :
Pour l’année 2022/2023, mes cours sur le langage du cinéma reprendront sous une forme nouvelle que j’appelle « Derrière le Miroir ».

(le prochain,  7/6/23).

Les années précédentes ont relaté et montré comment le cinéma a développé sa grammaire avec ses assonances et ses allitérations et l’évolution de ce langage nouveau depuis ses origines jusqu’aux années 1970/80.
Il m’est apparu qu’il serait très important aussi que vous appreniez ce qui se passe dans les coulisses de cet Art, le septième du nom ; la production et ses difficultés pour qu’un film apparaisse et prenne son envol. Les enjeux commerciaux et politiques, les censures, l’enjeu dans les choix des metteurs en scène, des acteurs, des techniciens : directeurs de la photographie, compositeurs musicaux, décorateurs, scénaristes, adaptateurs.
Vous y verrez des films que je ne mets pas toujours dans mes  programmations. Certains films possèdent des messages seconds qui vous seront révélés.
Vous apprendrez pour certains les enjeux cachés, parfois les scandales qui y ont été inhérents.
Finalement tout ce qui a pu se passer pour qu’une œuvre arrive jusqu’à vous.

Mercredi 3 mai 2023 à 16h30
Au siège de notre association

7, rue du Commandant Bazy 66000 PERPIGNAN

avec EXTRAITS DE
BAB’ AZIZ, LE PRINCE QUI CONTEMPLAIT SON ÂME (2004) Tunisie/Iran de NACER KHEMIR

et LA DANSE DES DERVICHES TOURNEURS D’ISTANBUL (Turquie)

Filmée dans un tekke de Rûmi

Le Soufisme est une discipline spirituelle née et épanouie au sein de l’Islam.

Mais le soufi se distingue d’un quelconque musulman par son assiduité au Dikr’, la répétition.

Le soufisme se présente avant tout comme une expérience spirituelle vécue, intérieure, dont le domaine se trouve audelà de ce qui peut être appréhendé par la raison ou les sens physiques. L’expérience spirituelle conduit à transcender la raison, non à la nier. Son but est d’atteindre l’objectivité absolue, qui n’est autre que la Réalité véritable (El Haqq). La connaissance de cette réalité passe, pour le disciple sur la Voie, par la mort à luimême, à sa propre subjectivité. « Mourez avant de mourir » dit une parole du Prophète qui, soulignant l’aspect illusoire du monde, déclare aussi  » Les hommes dorment, lorsqu’ils meurent ils se réveillent »

Un des représentants remarquables du Soufisme fut DJALAL AL DÎN RÛMI qu’on appelait aussi Mawlana, un voyant qui écrivait au temps de Saint Louis qu’en coupant un atome on y trouverait un système solaire en miniature, un chantre de l’amour dévorant au moment où Gengis Khan et ses collatéraux dévastaient le
monde. Il reçut le miracle d’un derviche errant Shams de Tabriz le Soleil de Tabriz qui lui transmit le secret de la DANSE EXTATIQUE DES DERVICHES TOURNEURS.

« Ô jour, lèvetoi ! Des atomes dansent,
Les âmes éperdues d’extase dansent,

La voûte céleste, à cause de cet être, danse

A l’oreille je te dirai où l’entraîne sa danse ;

Tous les atomes qui se trouvent

Dans l’air et dans le désert,

Sache bien qu’ils sont épris comme nous.

Et que chaque atome, heureux ou malheureux,

Est étourdi par le soleil de l’âme inconditionnée. »

Dans son film « BAB’AZIZ » Nacer Khemir rend un hommage à Rûmi. Les textes, dialogues, musiques, chants qui habitent son film, viennent de ses messages pour le monde. La Danse des derviches tourneurs qui suit est un film réalisé dans un tekke de Rûmî à Istanbul. C’est un document rare et quasi introuvable actuellement.
La soirée se poursuivra par des lectures d’autres textes poétiques de Rûmi et sur les derviches tourneurs

BAB’AZIZ
de NACER KHEMIR, avec PARVIZ SHAHINKHOU MARYAM HAMID
NESSIM KHALOUL GOLSHIFTEH FARAHANI :

LE SAMÂ, LA DANSE DES DERVICHES TOURNEURS D’STANBOUL, filmée dans le tekke de SEKAI DEDE EFENDI

« La Danse tournoyante fait voler la robe branche du derviche la main droite est tournée vers le ciel pour y recueillir le grâce, la main gauche vers le sol pour y répandre cette grâce qui a traversé son cœur et que le derviche redonne au monde après l’avoir réchauffé de son amour. Les tours faits dans l’espace autour de la salle figurent la loi de l’univers. »

Le Samâ symbolise la gravitation universelle.

DJALAL AL DÎN RÛMI a illuminé depuis 800 ans le monde musulman oriental jusqu’aux frontières du Bengale, mais aussi de plus en plus le monde occidental. Son rêve, que la lumière de l’amour puisse rayonner un instant de Konya à Samarkand et Boukhara, fut amplement réalisé. Il naquit aux premières années du XIIIème siècle (604 de l’Hégire ; 1207 de notre ère) Il était de race royale par sa mère et sa grandmère et appartenait à une famille de savants par son père Baha ud dîn Walad.

Rûmi composa une œuvre immense le Mathnawi. Il y travailla jusqu’à sa mort survenue en 1.294 de notre ère à Konya. Ni lui ni les disciples ne faisaient de différence entre les religions et tous pouvaient faire partie de leur entourage.

Philosophe, poète, Maître immense, Rûmi est aujourd’hui célébré dans le monde entier.


 

LES ANALYSES DE FILMS
Dimanche 21 mai 2023

De 10h à 19h environ

Au siège de notre association

7, rue du Commandant Bazy 66000 PERPIGNAN


Inscription obligatoire en raison des places limitées


EXTRAITS DE TROIS FILMS QUI NOUS RAPPELLENT QUE LA FOLIE HUMAINE, NOURRIE PAR L’EGO ET LA SOIF DE POUVOIR, PEUT NOUS DÉTRUIRE DANS UN ÉCLAIR.

ALORS QUE LA GUERRE FAIT TOUJOURS RAGE EN UKRAINE, LES BELLIGÉRANTS PARLENT DÉJÀ D’UTILISER L’ARME NUCLÉAIRE POUR RÉSOUDRE LE PROBLÈME, QUI N’EN SERAIT PAS UN AVEC UN SOUPÇON DE SAGESSE.

LES RÉCENTES DÉCLARATIONS, DE PART ET D’AUTRE, DU MOIS D’AVRIL 2023, ENVISAGENT D’UTILISER L’URANIUM APPAUVRI DANS LES BOMBES ET FUSÉES CE QUI DÉCLENCHERAIT UNE SÉRIE DE CANCERS COMME À HIROSHIMA ET NAGASAKI SUR LES ÊTRES HUMAINS.

DEPUIS LA GUERRE FROIDE, LA DOXA DOMINANTE SANS VERGOGNE ET SANS CONSULTER LES PEUPLES NOUS CONSIDÈRE COMME QUANTITÉ NÉGLIGEABLE, PRÊTE À NOUS SACRIFIER À NOUVEAU, COMME DES MOUTONS OBÉISSANTS.

CES FILMS SONT FAITS POUR NOUS RÉVEILLER ET NE JAMAIS DORMIR QUE D’UN ŒIL.

THE BEDFORD INCIDENT (1965) GrandeBretagne/ ÉtatsUnis, de JAMES B. HARRIS
avec Richard Widmark, Sidney Poitier, James MacArthur, Martin Balsam, Wally Cox, Éric Portman, Mike Lemax

scénario : Mark Raskovich et James Coe

images : Gilbert Taylor ; musique : Gérard Schumann

POINT LIMITE (1964) ÉtatsUnis, de SIDNEY LUMET avec Henry Fonda, Dan O’Herlihy, Walter Matthau, Fritz Weaver, Larry Hagman, Sorrel Brooke, Frank Overton, Ed Binns, Dom DeLuise.
Scénario : Walter Bernstein, d’après le roman de Eugène Burdick et Harvey Wheeler

Images : Gerald Hirschfeld. Musique : Ralph Rosenblum


PLUIE NOIRE (1989)  Japon, de SHOHEI IMAMURA
avec Yoshiko Tanaka, Miki Norihei, Kazuo Kitamura, Etsuko Ichihara, Shoichi Ozawa

scénario : Masuji Ibuse, d’après son roman

images : Takashi Kawarnata ; musique : Tôru Takemitsu

Rappel

Notre Association a mis en vente des DVD de films de Lionel TARDIF ainsi que ses livres

Si vous souhaitez vous en procurer et qu’il vous le (les) dédicace.
Toutes les participations (cotisations, participation aux ateliers et ventes de ces ouvrages)
permettent le bon fonctionnement de notre association : achat du matériel, fournitures et
documents diverss, maintenance et entretien informatique, recherches et formations diverses pour contribuer à l’enrichissement intérieur de chacun.
DVD de Lionel TARDIF (20 € le DVD)

A venir Voyage en Syrie
A venir 2 films sur Oman

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actu des activités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.